Posted on Août 25, 2015 in Actualités | 2 Comments

Être un bon concepteur graphique nécessite un bon nombre de qualités :

IMAGINATION
Tout commence avec un brin de folie grâce à l’imagination. Voir les choses différemment est un très bon début car les modes et tendances peuvent être des pièges pour la création.

PASSION
La passion est l’essence de la progression et permet d’offrir des visuels uniques et d’apprendre différentes techniques.

PRÉCISION
La précision est primordiale et, malgré le fait qu’elle soit invisible, la grille est présente dans toutes les compositions allant de la mise en page à la conception d’identifications visuelles.

INVESTISSEMENT
« Être bon designer graphique ne se fait pas en écoutant la télévision » me disait Yvan Côté, directeur de création chez Brad à Québec. Effectivement, il faut de l’investissement, pratiquer sans arrêt et faire de ce métier son mode de vie.

PERSÉVÉRANCE
Évidemment, cela ne fonctionne pas toujours du premier coup. Il faut de la persévérance parce que, avec le temps, tout est possible.

CURIOSITÉ
C’est aussi grâce à la curiosité, qui saura alimenter votre culture générale et votre connaissance de tous les styles et tendances, que vous viendrez à bout des contrats qui vous semblaient impossibles au départ.

CONSTANCE
Comme dans toute discipline sportive, la constance de l’entraînement est prioritaire pour l’ascension au sommet.

ORGANISATION
S’établir un plan grâce à une bonne organisation permet de moins s’écarter de ses buts. Il y a tellement de distractions qu’il peut parfois être difficile de garder le focus.

POLYVALENCE
Le bon concepteur graphique doit s’adapter à chacun des projets. Parce que chaque demande et chaque besoin sont uniques, la polyvalence est aussi une qualité requise pour s’ajuster et opter pour le style adéquat.

INNOVATION
Copier ne fera pas de vous un grand designer; il faut INNOVER. Prenez les devants et décidez des prochaines tendances.

OUVERTURE
Il faut beaucoup d’ouverture pour s’exposer au monde qui est vaste en cultures et pensées différentes.

SIMPLICITÉ
Finalement, la simplicité communique beaucoup mieux que la complexité; enlever un élément superflu ou même inutile ne peut qu’être bénéfique.

Francis Beaupré, concepteur graphique – tactic design

1234567891011Simplicite

2 Commentaires

  1. celine bergeron
    22 juillet 2016

    Très appréciée cet article. Je désire parfaire mes connaissances en tant que concepteur pédagogique et crois que le volet graphic designer serait valable. 🙂

  2. Tactic
    18 août 2016

    Merci pour votre commentaire Madame Bergeron. Nous sommes heureux de voir que cet article vous apporte de l’information pertinente pour vous. Au plaisir!

Laisser un commentaire