Posted on Jan 26, 2017 in Actualités | No Comments

Cinq flops mémorables de grandes marques bien connues

Découvrez les pires flops commerciaux des grandes marques populaires

On mesure les plus grands à leurs réussites. Leurs échecs sont cependant aussi très éducatifs!

Qui aurait cru que même les plus grands peuvent se tromper? Malgré des budgets sans limites et des équipes de marketing de renommée mondiale, il arrive que les plus imposantes entreprises du monde se trompent. Et pas qu’un peu!

Ta[c]tic design vous propose aujourd’hui son top 5 des pires flops des grandes marques. Pour nous rappeler qu’il est important d’analyser la situation de son entreprise et les habitudes de sa clientèle avant de surprendre avec un produit qui crée une réaction pour les mauvaises raisons!

 

5 – L’échec du New Coke

Le New Coke : le pire échec de Coca Cola

L’une des marques les plus facilement identifiables par les Américains est certainement Coca-Cola. Son goût est reconnaissable pour les plus fins amateurs et la bouteille aux formes distinctives ne passe pas inaperçue dans les étalages. Le bon vieux Coke fait pour ainsi dire partie de notre culture.

Le plus grand flop de cette compagnie est survenu en 1985, lorsque le PDG de l’époque a pris une décision qui a soulevé l’ire des médias et des consommateurs. En fin de compte, c’est surtout Pepsi, le principal concurrent de Coca-Cola, qui en aura profité.

En cinquième position de notre top 5, le New Coke et son goût un peu trop novateur pour les papilles des habitués.

 

4 – Un Ketchup mauve – une mauve-aise idée

Heinz et le flop du Ketchup mauve

Certaines couleurs ne devraient pas se retrouver dans nos assiettes. Heinz a malgré tout pris le risque de créer un Ketchup à la couleur peu appétissante : le Ketchup mauve. Contenait-il des betteraves? Non. Le produit était-il destiné aux enfants? On l’ignore. L’avaient-ils testé dans du pâté chinois avant son lancement? Probablement pas.

Certains diront que le goût était identique. D’autres, qu’il était trop sucré. Une bonne idée sur papier, peut-être, mais pas dans nos assiettes.

En quatrième position, découvrez le Ketchup mauve de Heinz et laissez votre imaginaire culinaire faire le reste.

 

3 – Un slogan polémique pour Bud Light

Bud Light et son slogan polémique #upforwhatever

Les grandes brasseries se rabattent souvent sur le sexe, le plaisir et la sociabilité pour vendre leurs produits. Il leur arrive cependant parfois d’aller un peu trop loin dans leur désir de montrer que leur produit est «fun», «branché» et «jeune».

En troisième position, le slogan raté de Bud Light. En 2015, la brasserie a voulu se servir du hashtag #upforwhatever [prêt pour n’importe quoi] pour rejoindre les jeunes fêtards. Malheureusement, la publicité encourageait indirectement la culture du viol – «la bière parfaite pour effacer le mot non de votre vocabulaire».

Budweiser a dû s’excuser et abandonner cette campagne à la suite de pressions politiques, médiatiques et populaires.

 

2 – La campagne publicitaire raciste de la PSP blanche de Sony

Une campagne sous le thème des conflits raciaux pour la PSP blanche de Sony

Le domaine des jeux vidéo n’est pas étranger aux polémiques. En 2006, la compagnie Sony l’a appris à la dure!

Misant sur le contraste du blanc et du noir, Sony a ainsi lancé une campagne d’affichage où plusieurs ont décelé des incitations à la haine raciale. En effet, on voyait sur plusieurs affiches une femme blanche dominer une femme noire, ou l’inverse.

L’entreprise aura réussi à créer des réactions, mais elles ne furent pas bénéfiques.

 

1 – L’échec commercial du parfum Bic

L’échec commercial de la collection de parfum Bic

Qu’arrive-t-il lorsqu’une marque bien connue pour ses produits bon marché tente de révolutionner un domaine complètement différent?

Demandez à la compagnie Bic! À une certaine époque, le fondateur de la société, Marcel Bich, espérait transformer le monde du parfum en lançant un produit abordable et simple. Résultat? Une série de parfums aux capuchons rouge, vert, bleu, noir, vendus au dépanneur du coin.

Entre échec commercial et produit inintéressant, le parfum Bic a laissé sa marque dans l’histoire des flops des grandes marques populaires.

 

En terminant, outre notre top 5 des pires flops des grandes marques, voici quelques autres mentions:

Changement d’emballage Tropicana

L’échec du nouvel emballage générique de Tropicana

Il est essentiel pour les consommateurs de pouvoir reconnaître les produits qu’ils achètent. Tropicana l’a appris à ses dépens en 2009! En créant un emballage générique, sans son orange percée d’une paille caractéristique, l’essence de la marque a été perdue. Les consommateurs n’ont pas suivi et Tropicana a dû repenser sa stratégie.

 

Publication twitter embarrassante: confondre Oprah et Whoopi

La gaffe monumentale de Total Beauty sur Twitter durant les Oscars 2016

Une entreprise a commis une gaffe sur Twitter pendant les Oscars en 2016. En effet, Total Beauty a confondu Whoopi Goldberg et Oprah Winfrey dans un tweet publié pendant la cérémonie. L’entreprise a rapidement admis son erreur et a offert d’appuyer une œuvre de charité choisie par l’actrice et l’animatrice bien connues.

Avez-vous d’autres exemples de flops à nous proposer? Laissez-nous vos suggestions dans les commentaires!

Laisser un commentaire